De l’utilisation de Twitter à l’école

Aujourd’hui, et depuis 2 jours, j’utilise Twitter dans ma classe de CE1 CE2. Quelle est cette nouvelle lubie, me direz-vous ? Quel intérêt pédagogique peut bien représenter un outil de réseau social à l’école primaire ? Et bien, selon mon point de vue, l’intérêt est assez énorme. Je m’explique dans cette lettre que j’adresse aux parents de mes élèves :

« A quoi cela va-t-il servir? »

Y seront relayées les informations suivantes :

— Devoirs et évaluations

— Comptes rendus d’activités de classe, travaux, sorties…

    Ce cahier de vie virtuel a pour but de créer un lien entre l’école et la maison. Il permettra aux enfants de vous faire partager les diverses activités ou sorties de la classe ainsi que nos projets (projet cerfs-volants, expériences scientifiques, sorties sportives, sorties culturelles…). Vous pourrez ainsi suivre nos activités en temps réel.

    L’autre but de ce cahier virtuel est de permettre aux enfants, en cas d’oubli ou d’absence, de récupérer les devoirs.

Ne seront en aucun cas mises en ligne :

— photos des élèves

— informations personnelles sur les élèves, leurs familles ou sur le personnel de l’école.

Attention, la partie cahier de texte ne signifie pas qu’il n’est plus nécessaire d’utiliser le cahier de texte papier. Il n’est prévu qu’en cas de doute, oubli ou absence.

 Qu’est-ce que Twitter et pourquoi l’utiliser?

    Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages brefs, appelés tweets (« gazouillis »), par Internet. Pour résumer, Twitter se limite à envoyer des informations écrites, des liens ou des photos. L’intérêt de cet outil est son utilisation très simple avec le matériel informatique de la classe. La photo d’une expérience scientifique et son commentaire peuvent être mis en ligne en quelques secondes.

Lien avec les programmes

    Cette activité s’inscrit de façon moderne et ludique dans les programmes de l’école primaire de 2008 via les compétences suivantes :

 -Maîtrise de la langue française

-Rédiger un texte en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire

-Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte, mieux l’écrire

 -Maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication :

-Echanger avec les technologies de l’information et de la communication

-Produire un document numérique

-Utiliser l’outil informatique pour présenter un travail

    Ce projet peut paraître peu commun. Cependant il ne s’agit ni plus ni moins que d’une pratique classique (cahier de vie ou cahier de texte) adaptée aux techniques modernes de communication. Les enfants ne « tweeteront » que des éléments validés par l’enseignant et n’auront pas accès au reste de Twitter (seules leurs productions leur seront visibles).  Enfin, je précise que cette activité n’est en aucun cas obligatoire. 

    Si vous rencontrez des difficultés pour nous suivre ou si vous souhaitez de plus amples informations sur ce projet, n’hésitez pas à me contacter. 

    Je reste à votre disposition. »

Alors, vous voyez l’intérêt maintenant ?

17 Commentaires

Classé dans Twitter à l'école primaire

17 réponses à “De l’utilisation de Twitter à l’école

  1. Bonnes découvertes dans ce projet, à coup sûr motivant pour les enfants ! Et je parle en connaissance de cause, utilisant Twitter avec mes CP depuis 2 ans sur le compte @Classe_Masson ; sens, motivation, quotidienneté et individualisation, des mots qui ne sont pas vides de sens dans un outil attractif et amusant…

  2. Laure

    Heu vous tweetez les devoirs… Je ne saisis pas bien le sens.

    • Ca arrive que les élèves oublient leurs cahiers de texte ou qu’ils soient absents. Ca permet de récupérer les devoirs facilement. Ici Twitter fait office de cahier de texte virtuel.

  3. Eric

    Bonjour et merci pour ce blog très intéressant.
    Est ce que vos élèves possèdent chacun un compte twitter ?
    Dans mon établissement, nous allons prochainement démarrer une expérimentation de classe tablette (iPad2) et se pose le souci de l’envoi de fichiers, sachant que les élèves n’auront pas de compte iTunes perso sur les iPad. Aussi je me demandais si on pouvais, facilement, twitter des liens dropbox à des élèves qui n’auraient pas de compte twitter…

    • Bonjour Éric. Non, le compte est un compte classe. Il faut que les élèves aient, au minimum, 13 ans pour avoir le droit de créer un compte. Pour la diffusion de contenu, peut être pourrais-tu utiliser iTunes U (il y a plusieurs articles à ce sujet sur le blog). N’hésite pas à poser d’autres questions si besoin.

  4. Eric

    Belle réactivité ! :)
    Ce que je ne comprends pas, comment tes élèves font ils pour consulter les twit à la maison par exemple ?
    J’ai vu effectivement les articles sur iTunes U, mais je cherche un moyen très simple de diffuser les liens de partage (complexes, eux!) d’un compte dropbox "prof"… Personnellement, utiliser iTunes U ne me fais pas peur, mais en tant que coordinateur du projet, je pense surtout à simplifier les choses au maximum pour mes collègues ! ;)

    • Pour voir ce qui a été publié sur le compte classe il suffit de se rentre sur la page web du dit compte. Pas besoin d’en créer un. Pour s’abonner au flux certaines familles créent un compte mais je considère ça comme du bonus. Ce n’est pas le but premier de l’opération. iTunes U te permets de partager très facilement des liens (Dropbox ou autres). Le tout est poussé vers les tablettes (une notification pour chaque modification ou ajout de contenu). Quel âge auront les élèves ?

  5. Eric

    Ok… Débutant sur twitter (suite à la lecture de ton article ;) )… comment se rend on sur la page web d’un compte twitter ?

    Ce sont des élèves de 6e, donc 11 ans.

    • http://www.twitter.com/Ce1_ce2_gaujacq :-)
      A 11 ans il leur est interdit d’avoir un compte. Donc vraiment à éviter. Combien y aura-t-il d’iPad ? De comptes ?

      • Eric

        Ok, merci pour l’accès à un twitter sans avoir à se logguer !

        En fait, le projet consiste à confier 1 iPad par élève, 24h/24, 7j/7. Cela représente donc 22 iPad dans la nature. Evidemment, les prof de l’équipe péda de la classe sont aussi équipés.
        Les comptes iTunes seront des comptes établissement. Les élèves ne pourront donc télécharger / installer eux mêmes des applications.
        Concernant le partage de fichiers, la difficulté réside dans le souhait d’un partage en lecture seule. Par exemple pour diffuser aux élèves des docs ressource, voire des documents vierges, qu’ils auront à télécharger sur leur tablette, qu’ils pourront modifier une fois téléchargés mais dont ils ne pourront pas modifier l’original.

      • Ça va être difficile sans avoir un compte par iPad. Il risque d’y avoir des conflits de synchronisation dans iCloud notamment. Tu pourrais éventuellement utiliser Evernote pour créer une sorte de bureau virtuel mais tout serait accessible à tout le monde donc gare aux boulettes.

        (Normalement pour ce qui est des licences il faut un compte par iPad).

      • Eric

        Je viens de faire l’essai, et finalement, c’est très simple de :
        Créer le lien de partage sur dropbox,
        le twitter
        envoyer l’élève sur twitter pour aller sur le lien de partage.

        Le souci c’est que cette expérimentation est menée en partenariat notamment avec le conseil général de la Vienne, le rectorat, CNDP, etc et qu’évidemment, nous n’avons pas totale liberté d’action ou de configuration (même si nous avons notre mot à dire).

      • Oui on peut imaginer que chaque prof créerait un compte pour sa matière et enverrait les élèves les chercher mais ça implique qu’ils fréquentent seuls un réseau social et c’est quand même limite du point de vue des textes.

        Par contre, quel que soit l’organisme qui vous équipe, le système de licence est le même. Surtout dans un dispositif tel que celui dont tu me parles. C’est curieux qu’on vous ait proposé cette configuration car il y aura très probablement des conflits dans la synchro.

      • Eric

        Apple autorise (et donc iTunes, du meme coup) 5 iDevices par adresse e-mail.
        Personnellement, j’ai 2 iPad (mon iPad perso, l’iPad professionnel) et un iPhone. Lors des synchronisations, par defaut, tous ces appareils se retrouvent avec les mêmes appli installés, ce qui est plutôt un avantage pour un synchronisation de masse. Je ne comprends pas quels problèmes tu supposes ?

      • Alors pour les 5 appareils c’est uniquement dans la sphère privée. Dixit la responsable Éducation de chez Apple qui m’envoie mes missions lorsque vais former des enseignants sur la tablette ;-).

        Imagine qu’un élève crée un document Pages sur un compte. Il va se synchroniser dans le cloud avec les autres appareils utilisant le même compte. Ça risque d’être problématique. A moins de ne pas utiliser iCloud. Mais là on se ferme de portes.

        Après je doute que quiconque vienne vérifier mais c’est bon à savoir.

      • Eric

        J’avais oublié ce "détail" de sphère privée… Jérome Anthony (du collège de seilhac) m’en avait parlé… Alors ca sera un compte / tablette, en effet… :(
        On continue plus tard, je sors, ya un rayon de soleil !! :D
        Merci et bon week end !

      • Avec plaisir. Je t’envoie un mail depuis mon adresse perso. On pourra voir ça plus simplement et essayer de te trouver un fonctionnement simple et efficace comme ça.

        À bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s