Pas à pas, démarrer sa Twittclasse

twitter-visibilité-entreprisesDepuis que je parle des Twittclasses sur le blog, j’ai régulièrement des questions d’enseignants qui souhaitent se lancer. C’est génial : c’est contagieux !

Alors je vais essayer de faire ici un petit « pas à pas » pour créer sa Twittclasse.

Avant toute chose, rappelez vous que Twitter reste un outil. Il faudra l’intégrer à vos apprentissages et pas l’inverse (même si l’outil parfois nous fait modifier nos modalités pédagogiques). Voici donc les étapes qui me paraissent indispensables pour se lancer dans ce projet d’écriture passionnant.

1. La toute première chose à faire : en informer votre hiérarchie. 

Même si notre ministre a récemment salué l’initiative des Twittclasses, il me paraît important d’informer son IEN ou son responsable TICE lorsqu’on se lance dans ce projet (pour éviter les mauvaises surprises). À ma connaissance, il n’y a eu qu’un seul refus recensé.

2. Créer le compte. 

C’est tout simple. Il suffit de suivre la procédure d’inscription en se rendant sur twitter.com.  Vous y choisirez entre autres choses, un nom d’utilisateur.

Ce sera aussi le moment de choisir de rendre le profil privé ou de l’ouvrir (modifiable par la suite). Il faut savoir que si le profil de votre classe est protégé, seuls les profils autorisés par vous pourront avoir accès à votre Timeline et correspondre avec vous. D’un autre côté si votre profil est ouvert, il l’est à tout le monde.

Un profil ouvert peut faire peur quand on démarre. Pourquoi dans ce cas, ne pas commencer avec un profil fermé et décider ou pas, de l’ouvrir par la suite ? Le fait d’avoir un profil ouvert permettra des échanges plus nombreux et plus riches et donc des occasions de produire de l’écrit supplémentaires.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, c’est vous qui êtes maître de l’outil et de son utilisation.

3. Informer les familles.

Il me parait primordial d’informer les familles des élèves de la mise en place de ce dispositif, ne serait-ce que pour les rassurer. L’aspect réseau social peut être déroutant. Il sera intéressant d’expliquer aux parents le pourquoi de ce projet, qu’il s’agit d’un outil pour écrire. Voici la lettre que j’ai adressée aux parents de mes élèves en début d’année et un tuto adapté de celui de Bertrand Formet. J’ai ensuite développé le sujet lors de la réunion de rentrée. N’oubliez pas de demander une autorisation pour publier les productions des vos élèves également.

4. Expliquer le fonctionnement de Twitter aux élèves. 

Lors de séances de découverte, on expliquera les principes de bases de Twitter aux élèves, la limite des 140 caractères (utilisation d’une grille pour le brouillon), le fait que ce qu’on écrit peut être lu par n’importe qui et du fait de l’importance de respecter des règles. De là en découle la charte Twitter que les élèves vont réaliser. Cette étape est pour moi cruciale. On pourra la réaliser avant de démarrer l’aventure ou après une période d’utilisation et d’observation. Voici la charte de mes élèves.

Il faudra expliquer aussi les notions techniques (les différents boutons, les indicateurs). Un peu plus tard, j’aborde les notions de « retweet » et de « favoris ».

5. Il ne reste plus qu’à se lancer. 

Pourquoi ne pas commencer par un « #Bonjour » ? Ou bien un projet du type #dansmonécole ?

Vous trouverez de nombreux exemples d’utilisation de Twitter dans ces articles.

C’est la façon dont je vois les choses pour ce projet. J’en ai beaucoup discuté avec d’autres collègues comme Alex Acou ou JR Masson (pour ne citer qu’eux). Ce "pas à pas" est la synthèse que je fais de mes échanges et expérimentations. A vous de vous l’approprier en fonction de vos contraintes et de vos projets.

Bref : à vous de jouer !

[MàJ] Pour aller vraiment dans le détail et le côté pratique, je vous conseille de lire cet excellent article de JR Masson.

35 Commentaires

Classé dans Twitter à l'école primaire

35 réponses à “Pas à pas, démarrer sa Twittclasse

  1. Sophie

    Encore un excellent article ! Merci.
    Cela fait partie de ma liste de projets pour 2013…
    À nous de jouer!

  2. Excellent, c’est clair, précis… Et je te rejoins tout-à-fait sur le côté contagieux ! :)

    Juste un point sur lequel je résiste encore : celui d’avertir la hiérarchie. Le conseil est juste pour ceux qui veulent faire "dans les règles", mais mon expérience et ma conviction m’ont convaincu qu’il vaut mieux y aller franco, en ayant un projet écrit bien pensé, et des objectifs clairs. Pouvoir justifier de l’utilisation de l’outil, et non devoir sans cesse informer comme si on demandait poliment une autorisation ou une bénédiction…

    Demande-t-on pour faire une correspondance scolaire ? Pour mettre une affiche ou des productions sur nos vitres, visibles du trottoir ?
    La loi nous exige une chose : demander l’autorisation pour la publication de photos (mais aussi de créations écrites ou sonores) aux parents des élèves. Pour le reste, c’est une sorte d’abus de pouvoir de "directeur de publication" de la part de la hiérarchie (à la rigueur ils sont dans leur rôle), mais surtout un gros frein à des initiatives qui peuvent être immensément porteuses en terme de motivation et d’apprentissages !

    Pour info, j’avais également écrit ce genre d’article "débuter sur Twitter en école Primaire", mais il y aurait certainement des ajustements à y faire : http://jejoueenclasse.free.fr/elucubrations/?p=214

    Enfin, le "Bref : à vous de jouer" est une excellente conclusion, un projet peut se modéliser, mais est tellement plus sympa quand il se réinvente, c’est ce que tu fais de façon très sympathique ! :)

    Excellente année pour 2013 avec tes twittécoliers !

    • D’accord avec Jean-Roch, bien sûr, avertir sa hiérarchie (!) est une fausse bonne idée. Ne pas s’inquiéter, ladite hiérarchie reprendra à son compte et valorisera quand ce sera réussi…

      J’aurais aimé aussi un peu plus de détails sur la charte. Réaliser avec les élèves, qu’est-ce que cela veut dire ? Cela me semble très important…

      Sinon, juste bravo.

  3. Jean-Roch et Michel, je suis complètement d’accord avec vous. D’ailleurs j’ai moi-même fait comme ça aussi, en informant de manière très informelle un collègue animateur TICE. Mais c’est vrai que j’ai mis ma hiérarchie un peu devant le fait accompli le jour où un reportage a été fait sur ma classe l’an dernier.

    Cependant, je le fais en toute connaissance de causes, et si j’encourage les collègues à se lancer dans l’aventure, il est important, à mon avis, de leur montrer une voie qui leur permette d’être irréprochable.

    Comme je le disais plus haut, cet article est une synthèse personnelle, chacun peut prendre des libertés avec mais je préférais que ce soit en toute connaissance de causes.

    (Ce qui ne m’empêche pas d’être complètement de votre avis les amis.)

    En tout cas merci pour vos encouragement, j’essaie de transmettre ce que vous m’avez enseigné et, comme tu le dis, de le réinventer dans la mesure du possible.

  4. Personnellement je conseille de créer un compte personnel et/ou professionnel avant de se lancer. Cela permet de se familiariser avec le réseau.
    Ensuite, on peut créer un compte pour sa classe (sans l’utiliser avec ses élèves) pour expliquer, montrer de quoi il s’agit à sa hiérarchie : avoir sélectionner d’autres classes,… Proposer au directeur (-trice) de lui créer un compte pour qu’il puisse suivre la classe.
    Enfin … rien à rajouter… #oupresque ;-)
    Si … merci !

  5. Je suis d’accord avec François, mon premier conseil serait d’utiliser soi-même Twitter avant de vouloir l’utiliser en classe.
    ( De la même manière, je conseillerais aux instit’ d’écrire avant de vouloir faire écrire des textes aux élèves. ;o)
    Twitter est un outil de communication par écrit qui demande d’en maîtriser les règles et surtout les limites. C’est en ayant été lui-même confronté aux différentes difficultés que l’enseignant utilisera cet outil de manière plus pertinente en classe.

    • Totalement d’accord, mais je pensais que ça allait de soi. Je pars du principe que si on veut lancer sa classe sur Twitter c’est qu’on connait déjà, soi-même l’outil (c’est d’ailleurs pour ça que je ne le présente pas dans l’article). Je doute que quiconque n’ayant jamais tweeté ait envie de le faire faire à ses élèves.

  6. Ça y est, je me lance…
    Accord de l’IEN, information aux parents, charte pour les élèves…
    Un compte école, un compte perso : j’ai "tout bien suivi" les conseils! :)
    Des écrits courts, j’y pensais sans savoir comment les organiser afin d’obtenir une bonne motivation des élèves…
    Avec les exemples présentés, les idées fourmillent!
    Demain, on "attaque" sérieusement!

  7. Bien sûr, une fois que nous serons lancés!
    Et la maîtresse "potasse" à la maison pour être opérationnelle, ne pas faire de "bourdes" : je découvre cet outil… :)

  8. Sophie

    Coucou François!
    2 petites questions :
    - as-tu reçu mon mail? Rien d’urgent, je sais sue tu es très occupé en ce moment. c’est juste que j’ai un doute : J’ai 2 adresses te concernant … Je ne sais pas si les 2 fonctionnent??…
    - as-tu vu passer mes tweets tests sur Twitter?? C’est surtout pour savoir si j’ai compris comment ça marche…ou non… ;-))
    (Traduction : Suis-je une tweet-quiche ou non??!!)
    À plus!

  9. Régis

    Merci pour ces conseils et informations. J’aimerais me lancer avec mes élèves, mais nous avons déjà un site internet de l’école. Je me demande s’il ne serait pas plus judicieux pour nous de l’ouvrir aux commentaire pour avoir des échanges et de l’interactivité comme sur Twitter. J’imagine que les 2 ne sont pas antinomiques mais un avis éclairé me serait très utile.
    Merci.

    • Salut Régis,

      Je pense même que les 2 sont complémentaires. Le site pour stocker, produire des documents longs, et Twitter pour la correspondance, l’instantanéité. J’envisage de créer un blog pour ma classe prochainement d’ailleurs en complément du compte Twitter.

      Si besoin en tout cas, n’hésite pas !

  10. lpamphile

    Ce sera demain lundi le grand jour pour mes ce2 : on se lance sur Twitter @classe_de_ce2 Merci pour cet article.

  11. Si j’ai bien "potassé" (oui, j’essaie de faire pour le mieux :) ) :
    - pour pouvoir insérer une photo dans un tweet, il faut qu’elle soit hébergée ailleurs…
    - Parmi les sites proposés dans la rubrique "aide", y-en a-t-il un à privilégier ou tous se valent-ils?
    - Après un petit doute sur l’utilisation des hashtags, je pense que je viens de comprendre comment les utiliser à bon escient, nous allons nous appliquer dans nos prochains tweets!
    - Ma tweetclasse : @ecoleneuvillers (avec tweets protégés)

  12. nolivier

    Bonsoir, je rebondis sur le message de Catherine car j’ai lancé ma Twitclasse à la rentrée (@OlivierEducMus) et j’ai laissé les tweets publiques afin que mes élèves n’ayant pas Twitter puissent tout de même les consulter sans compte. Etant donné que je compile les tweets sur Storify, je me demande si finalement, il ne serait pas intéressant de les protéger. Mais lors de notre participation au TwittHaiku, seront-ils publiés ? #ManqueDeMaîtrise…!!

    Catherine, pour insérer une photo, on peut le faire directement dans le tweet, seulement, la photo prend une vingtaine de caractères sur les 140.

    • Salut Olivier,

      J’ai vu passer les tweets de tes élèves. C’est vraiment super !
      La question du compte fermé t’appartient. Mais disons qui réduit quand même les possibilités d’ouverture. Ce n’est que mon avis.

      Effectivement pour les photos, un simple glissé déposé dans le client Twitter et hop l’hébergement se fait tout seul.

    • Bonsoir Nolivier
      J’ai essayé ce matin d’insérer une photo de notre cour pleine de neige mais j’ai obtenu un message d’erreur… Puisque je sais maintenant que l’insertion peut se faire directement, je vais refaire des essais.
      Ma photo était peut- être trop lourde : elle avait été prise avec un Ipad.

      • Alors j’ai beaucoup plus simple. Tu la twittes directement depuis l’iPad. Tu configures le compte sur la tablette. Ensuite tu vas dans tes photos, tu sélectionnes celle que tu veux partager. Tu tapes sur le bouton partager et tu choisis Twitter.

        Photo twittée en 30 secondes chrono :-)

      • nolivier

        C’est en fait ce que je fais !

  13. Je viens de faire un essai : ça marche! :)
    Merci.

  14. Attention François, j’ai aussi attrapé le virus :sûrement à cause de Nolivier qui m’a éternué dessus à la cantine ce midi. Il lui a fallu seulement quelques mots pour que je veuille me lancer et 3h après il était dans ma classe pour m’aider à faire mes premiers pas ! Je suis toute excitée par cette nouvelle aventure ! (Toi aussi tu as dû m’éternuer dessus à la formation lol)

  15. YLG40

    Pour ceux qui sont effrayés par Tweeter il y aussi baby twit.
    Tu connais?
    http://abuledu-fr.org/BabyTwit-fr-Un-micro-blogue-pour.html

  16. Régis

    En plus de Twitter (dont je suis complètement novice et te remercie pour le partage pédagogique), je trouve sur ton site pas mal d’idées sur l’utilisation de l’iPad en classe. De mon côté j’expérimente dans mon coin depuis 2 ans, mais avec du matériel personnel, d’abord 1 puis 2 iPads (je pique celui de mon épouse!) Je me retrouve dans tes travaux, excepté que toi tu as la bonne idée de tout partager en ligne alors que je "cachais" un peu mes tâtonnements. Dès la sortie de l’iPad 1 j’ai eu la chance d’en avoir un et 2 semaines après il était déjà en classe. D’abord pour moi puis très vite pour les élèves. Bon avec un seul appareil c’était d’abord des tentatives pendant les créneaux d’aide perso, en petits groupes. Et petit à petit il a fait sa place avec Safari, Notes ou les grands classique que je retrouve sur ton site iAWriter, Dropbox, Magie des mots, etc. Bref tout ça pour dire MERCI car je découvre ici des idées pour aller plus loin, notamment Twitter et Evernote (grand fan à titre perso mais jamais pensé à l’utiliser en classe !).
    Ça me donne presqu’envie de lancer mon petit blog, mais là je découvre déjà Twitter ou je te suis avec grand intérêt (@profdesecoles).
    J’espère lancer ma twittclasse dans les semaines qui viennent, et ce sera grâce (ou à cause ?) de toi !

  17. Je suis en train de rédiger la lettre que je vais adresser aux parents de ma classe et je me suis aperçue que tu as fait une petite erreur dans la partie correspondance de classe : "D’autres classes en France utilise¤" … il manque le "nt". Tu pourras supprimer ce message dès que tu auras corrigé (si tu le souhaite). Ce qui est sûr c’est que ta lettre m’inspire beaucoup. Merci encore

  18. Super, un pas de plus vers ma twittclass !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s