Plan de travail, de compétences et fiches de progrès

Capture d’écran 2014-04-22 à 08.54.30

 

Cela fait maintenant 2 ans que je vous parle de plans de travail  C’est ma façon de fonctionner pour évaluer les élèves dans leur degré d’acquisition de compétences.

Ce dispositif est passionnant car il évolue en fonction du groupe classe et de l’enseignant. Son gros point fort donc est qu’il n’est pas figé.

Je suis en train de travailler sur un « mode d’emploi » que je compte donner aux élèves et à leurs familles pour la rentrée prochaine (il a donc encore le temps d’évoluer). En élaborant ce document, je me suis rendu compte qu’il était important de donner les bons noms aux bons éléments. Je m’explique.

Le plan de compétences (périodique) :
Ce que j’appelais "plan de travail"  au départ est en fait le récapitulatif des compétences acquises sur la période. Alex Acou a justement nommé son dispositif ainsi. Je le rejoins sur cette appellation qui me semble plus judicieuse. C’est sur ce plan que les élèves reporteront leur résultat sur la période. Il donne une vue d’ensemble des acquis de l’élève (et c’est lisible pour lui, sa famille et son enseignant).

Et le plan de travail alors ?
Le plan de travail, lui, n’est pas rangé dans un placard. Le vrai plan de travail c’est le PDT hebdomadaire car c’est lui l’outil qui va aider l’enfant à se gérer et à organiser son travail. Chaque semaine il choisit un certain nombre d’items (avec un minimum) dans le plan de compétences. J’ai rajouté aussi une case « projet » dans lequel il pourra se fixer des objectifs personnels ou de groupe (exposés, capsules, décoration de classe, tout est envisageable dans la mesure du raisonnable).

Les fiches de progrès
Ca fait un moment que le terme "fiche d’évaluation » ne me convient plus pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les élèves se sont emparés du dispositif des 3 essais de façon très intelligente en se servant parfois du premier comme d’une autoévaluation diagnostique (" Tiens, est-ce que je sais faire ça ?" ).

Ces fiches (que j’appelle maintenant) de progrès, font donc partie du dispositif d’apprentissage dans son ensemble et pas seulement d’une évaluation en fin de parcours. C’est en ce sens que je trouvais le terme réducteur.

Au final ces fiches me permettront, selon les besoin, de faire une évaluation diagnostique, formative ou sommative (purée, j’ai l’impression d’être de retour à l’IUFM !). Les plages de travail personnel de la semaine sont donc réellement des phases de réinvestissement, de remédiation ou d’évaluation en fonction des élèves et de leurs choix de PDT.

Le fonctionnement reste quand même identique. Si un élève valide sa compétence lors du premier essai de sa fiche de progrès, elle est considérée comme acquise (car il n’y a pas d’évolution dans la complexité, les exercices sont généralement et dès le premier essai plutôt complexes) et il peut passer à autre chose. Ouiiiii, je vous vois venir, ne vous en faites pas, il y a, à chaque période, des items de révisions, pour ne pas laisser les notions prendre la poussière tout au long de l’année.

Alors, alors ? Tu nous les montres ces fiches ?
Et bien non. Comme je le disais dans cet article : « ceci n’est pas un blog à fiches ». Non pas que je ne souhaite pas partager (bien au contraire), je peux vous donner un exemple ici  Pas de problème. Mais je pense qu’un tel fonctionnement ne peut pas être appliqué tel quel, et qu’il demande de se l’être approprié.

Ce qui me convient à moi ne sera pas forcément pertinent pour un autre et vice versa. Je vous conseille d’ailleurs d’aller jeter un coup d’oeil chez Mysticlolly  et Cypher  qui ont repris le concept à leur sauce avec un rendu très intéressant.

Voici un exemple de plan de compétences et un exemple de plan de travail.

Voici également le « mode d’emploi » en cours d’écriture.

Enfin pour les élèves à besoin particulier, j’élabore des plans de compétences aménagés en fonction des besoins avec les des fiches de progrès différenciées également.

31 Commentaires

Classé dans Plans de travail/ Évaluation autogérée

31 réponses à “Plan de travail, de compétences et fiches de progrès

  1. Nanakyu

    Bonjour,
    Déjà merci pour ce blog très intéressant. Ça donne pleins d’idées pour améliorer sa pratique de classe.
    Aucun des liens de l’article n’est actif chez moi, est-ce normal ?

  2. discussion off pour un résultat on ;)

  3. Ophélie

    Bien dit: c’est important de bien nommer les choses, et là tout de suite c’est très clair.
    Chez moi les liens ne fonctionnent pas.

  4. Merci pour vos messages ! Le problème de liens semble corrigé.

  5. Lapeyre

    Je découvre peu à peu votre travail, j’adore! Je fais travailler mes élèves en PDT également, depuis 2 ans, je ne pourrais plus m’en passer. Cela dit, ce que je propose n’est pas aussi élaboré, je ne maîtrise pas encore suffisamment l’informatique. Je ne connais qu’un seul village qui s’appelle Gaujacq, c’est en Gascogne, vous confirmez? Merci pour votre partage.

  6. Quel travail et quelle réflexion derrière ! Pfff je suis impressionnée !

    • Y a surtout du beaucoup de temps qui s’est écoulé avant d’en arriver là et des observateurs bienveillants qui m’ont donné de sacrées bonnes pistes.

      Merci ;-)

  7. Bon moi je suis encore loin de ta pratique, quand j’ai été inspectée ya 2 mois, on m’a dit qu’il fallait que je me lance un peu plus dans ce style… ça boulverse pas mal de choses, ça me fait cogiter, déjà que je cogite tout le temps… ton histoire des trois essais, ça me plaît bien… du coup, c’est pitêtre une question bête, mais fais-tu des leçons collectives et si oui quand et comment ?

    • Et l’autocorrection, ne l’utilises-tu jamais ? J’ai lu dans ton mode d’emploi que ya que toi qui corrige les fiches… remarque forcément, pour faire d’autres essais, s’ils ont vu la correction ça sert à rien…

      • Salut Sobelle. L’auto correction oui, mais pas pour les fiches. Ça, je préfère le contrôler moi. Par contre, pas de risque de "reporter" la correction sur un 2ème ou 3ème essai car ils sont différents à chaque fois.

        Le PDT est sur des plages dédiées dans mon emploi du temps. Le reste du temps je fais des séances en grands groupes (mais rarement avec les CE1 et CE2 mélangés) donc ça ne bouleverse pas tant que ça mes pratiques (enfin si un peu, mais c’est tout à fait gérable).

        N’hésite pas si tu as d’autres questions.

  8. badie

    Bonjour. Merci pour toutes ces pistes qui vont me permettre d’aller un peu plus loin dans la pratique des plans de travail qui pour ma part sont pour le moment dissociés des évaluations classiques (car je n’y insérais que des "révisions"). Petite question: que se passe-t-il si au bout de trois essais une compétence n ‘est pas validé ? Merci

    • Salut !
      Si au bout de 3 essais la notion n’est pas comprise, c’est qu’il y a eu un problème quelque part. Dans ce cas là j’essaie d’identifier où ça a coincé et on essaie de rémédier différemment. Soit c’est un "accident de parcours" et on revient dessus la période suivante, soit c’est signe de réelle difficulté et il y a plusieurs items non validés. Dans le second cas, je crée un PdT aménagé pour l’élève.

  9. Titiouchka

    Bonjour

    Cela fait un moment que je tente différents types de PDT mais à chaque fois je laisse tomber car je trouve que mes élèves n’y trouvent pas leur compte (moi non plus). Alors là autant te dire que j’ai vraiment bien accroché avec ce que tu présentes. Je voudrais me lancer… mais je n’ai pas bien compris le point concernant le travail individuel (peut-être ai-je raté quelque chose ou que je n’ai pas percuté ?). Comment les élèves savent quels exercices faire en fonction des items qu’ils souhaitent valider ? Si mes PDT antérieurs pour chaque notion je notais les ressources à leur disposition (tels exo page tant du manuel, telle fiche …). Pourrais-tu si cela ne t’ennuie pas trop m’apporter des précisions ?
    Un grand merci pour ce blog qui m’ouvre des horizons nouveaux (surtout que j’ai des Mac et TBI smart)…

    • Salut Ttiouchka.
      Tout d’abord un grand merci. Dans le travail individuel, les élèves ont la possibilité de revoir les vidéos de la leçon ainsi que de faire des exercices d’entraînement (pas pour tout, malheureusement, je n’ai pas encore tout le matériel) par notion dans un carnet Evernote dédié (accessible à la maison également). Néanmoins, ils se sont appropriés le dispositif d’essais et ce système n’est plus seulement évaluatif. Il est aussi formatif. La plupart des élèves se servent de l’essai 1 des fiches comme d’un test voire d’un entraînement.

      Je prépare une nouvelle mouture de ce plan de travail pour aller encore plus loin, notamment du point de vue de la différenciation.

      Au plaisir de te lire à nouveau !

  10. Stéphanie

    Bonjour et merci pour ce que tu partages avec nous… tu es… inspirant et motivant! Si j’ai bien compris ton fonctionnement c’est l’élève qui choisi les items sur lesquels il va être évalué dans la semaine…Ma question est comment prépare t-il ces évaluations, y a t-il une banque d’exercices autocorrectifs pour réviser, un plan de travail avec des exercices pour chaque item… ou est-ce seulement préparé avec le travail de classe (en grand groupe) traditionnel???

  11. Salut Stéphanie !
    C’est amusant car le commentaire de la collègue juste au dessus publié à quelques minutes d’intervalle pose la même question. Je pense que tu trouveras tes réponses (et qu’il faut que je détaille cela, car c’est une question récurrente).

    Et comme dit au dessus, je travaille à une nouvelle version du PDT. Mais j’en parlerai quand ça sera au point ;-)

    À très bientôt j’espère.

    • Stéphanie

      Merci pour ces précisions que j’ai effectivement trouvées dans ta réponse à Titiouchka. T4 je n’ai pas de poste définitif et je ne connais pas mon ou mes niveaux pour l’an prochain, mais je réfléchis à une façon d’aménager des plans de travail qui puisse se gérer sur 1 ou 2 jours de classe… ton approche par compétence semble être la solution… j’ai hâte de voir ce que ça peut donner avec la différenciation!!!

      à bientôt

  12. Si tu comptes l’utiliser sur un temps partiel, parles en bien avec le ou la collègue qui fera l’autre partie. Je ne suis pas sûr que ce dispositif puisse cohabiter avec un autre.

  13. Mayleb

    Bonjour et merci pour le partage. Plutôt décidée hier soir à abandonner les plans de travail (pas aussi poussés que les tiens, c’est la première année pour moi et pour les élèves), aujourd’hui je ne le suis plus autant … Consultation de ce blog oblige.
    J’aimerais avoir plus de détails sur l’entraide et le tutorat. Moi je mène une "leçon traditionnelle" avec essai-erreur sur l’ardoise dans un groupe (les CE1 par exemple) pendant que l’autre groupe (donc les CE2) est en PDT en autonomie, avec recours possible à un camarade, à un placard de matériel, à un dictaphone où j’ai enregistré une aide pour quelques exercices. Le problème c’est le bruit:souvent les élèves de mon groupe se plaignent de ne pas s’entendre.
    De plus, la collègue qui les aura en CM se moque de la charge de travail que cela représente pour moi et se plaint des mauvaises habitudes que je laisse prendre (se déplacer pour prendre du matériel, pour aider un camarade, laisser la possibilité de ne pas "tout" faire).
    Des conseils ? Merci d’avance.

    • Salut Mayleb,

      Les PDT c’est faut pour évoluer. Mon système actuel n’a plus rien à voir avec l’ancien. Il s’est étoffé et a gagné en cohérence au fil du temps. Ne lâche pas l’affaire.
      Pour le bruit, je pense qu’il faut quand même instaurer un minimum de règles. Si on en arrive à ce qu’un groupe ne s’entende pas c’est que le volume est vraiment trop haut. Peut être peux tu réfléchir au type d’activités autonomes que tu donnes à l’autre groupe afin de t’assurer que cela ne nécessite pas un volume sonore trop important.
      Pour ta collègue, vous avez visiblement des divergences profondes quant à la vision de la classe. Peut être pouvez vous toutes les 2 tenter des compromis ?

      Bonne chance pour la suite.

  14. Mayleb

    Encore moi ! Une question pour être sûre d’avoir bien compris: en autonomie l’élève fait des exercices d’entraînement et, quand il est prêt, il demande à faire le premier essai de l’évaluation ?

    • Il peut s’entraîner ou être évalué. Il ne demande pas. Il fait. C’est lors du choix des items qu’ils mettent dans leur PDT de la semaine que je peux intervenir en fonction de leur degré d’autonomie.

  15. Brigitte Massot

    Bonjour
    D’abord bravo pour tout ce remue méninges ! j’aurai un cp ce1 avec 30 élèves à la rentrée ….je réfléchis à un fonctionnement efficace pour eux et pour moi et ton travail me correspond bien
    J’ai compris que tu partages ta réflexion sans distribuer les fiches , mais tes modèles ne s’ouvre pas
    encore merci et sûrement à bientôt pour des questions…

  16. Ju

    Bonjour,
    Je suis tombée sur votre site par hasard en cherchant des idées d’emploi du temps pour ma classe…
    J’adore votre vision des choses !
    J’attends avec impatience votre retour de WE afin de pouvoir jeter un coup d’oeil sur votre démarche pour le sPDT, les ceintures de compétence, etc !
    Ca me fait rêver !!!

    Bonnes vacances ;)

  17. Ju

    Bonsoir,

    Ca marche toujours pas :(
    Je sais que ce sont les vacances mais est ce normal ? j’aimerais tellement voir comment vous faites vos PDT et les plans de compétences pour me donner un guide !!

    A bientot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s