Les dictées en autonomie sur iPad

Par défaut
ImageCompétences visées :

-Écrire sous la dictée des mots ou de courtes phrases apprises en classe

-Écrire des mots mémorisés et régulièrement utilisés

-Accorder le déterminant, le nom et l’adjectif

-Appliquer les règles d’accord sujet/verbe

-Utiliser correctement le point et la majuscule

L’objectif principal sera la mémorisation des mots invariables qui seront donnés sous forme de liste à apprendre au fil de l’année.   Au départ, ne seront évalués que les mots invariables de cette liste puis, au fil de l’année, d’autres notions entreront dans l’évaluation (règles d’accord et de conjugaison entre autres). L’élève aura à sa disposition une grille de relecture élaborée en classe.

 La dictée :

La dictée est réalisée une fois par semaine. Les mots sont donnés à apprendre à la maison et sont revus en classe dans la semaine. Elle comporte 10 mots et 2 phrases.

Ici, nous ne nous intéressons qu’à l’aspect temporel et à l’organisation de la classe.   La classe est divisée en 5 pôles de 5 élèves. Nous disposons de 5 iPads. La dictée sera filée sur la matinée. Les élèves connaissent le fonctionnement, et, tour à tour chaque pôle va chercher ses machines et effectue sa dictée.

En début de matinée, le maître annonce les consignes des tâches qui seront demandées (exemple : recherche documentaire, exercice d’application de grammaire…). Ces tâches se dérouleront parallèlement à la dictée. Ensuite, l’ensemble de la classe entame son travail pendant que le premier pôle commence la dictée. Nous verrons plus en détail le travail que l’élève va effectuer avec l’iPad un peu plus tard.

Une fois, la dictée terminée, l’élève passe sa machine à un élève d’un autre pôle. Puis, à l’aide de sa grille de relecture, il vérifie sa production.

La dictée en profondeur :

La dictée a, au préalable, été enregistrée par le maître.

Matériel requis :

– un ordinateur :

– un séquenceur audio : j’utilise le logiciel Garage Band, mais Audacity (libre de droits) permet de faire la même chose.

– un micro-casque

– iTunes

– un iPad (évidemment)

Une fois la dictée exportée au format mp3, on la glisse dans le dossier musique d’iTunes. Il suffira ensuite de synchroniser les iPads avec iTunes et la dictée se retrouvera automatiquement sur chaque machine. Il est possible d’automatiser cette synchronisation (tout se fait tout seul) ou de la faire manuellement.

Cette opération effectuée : la dictée est prête. Elle se retrouve dans l’application « iPod » de l’iPad (destinée à la base à l’écoute de musique).

Les dictées sont numérotées de 1 à 30. J’annonce le numéro de la dictée hebdomadaire au début de l’activité. L’élève n’a plus qu’à aller la chercher dans l’application. À l’aide des écouteurs, il va faire défiler la dictée.

Il pourra : mettre sur pause, revenir en arrière, réécouter autant de fois la dictée qu’il le souhaite. Une fois la piste en lecture, on observe aussi une barre de progression qui permet de se déplacer librement dans la dictée.

Pourquoi cette méthode?

Cette méthode permet, selon moi, de sortir des carcans habituels de la dictée, cet exercice « bête et méchant », mais indispensable.

L’élève ici, a le contrôle de cette tâche. Il est pleinement acteur de son évaluation. Le simple fait de pouvoir à volonté revenir sur des mots dont l’orthographe lui est incertaine le fait entrer dans une approche différente de sa production. Lors d’une dictée classique, le maître peut bien entendu répéter. Mais on a tous le souvenir d’un élève dont l’écriture est lente et qui se retrouve pénalisé au final par un manque de temps et non pas par un manque de connaissance.

Associée à la grille de relecture cette méthode de dictée permet de responsabiliser les élèves.  Autre argument : le gain de temps. La dictée classique est relativement chronophage alors que la dictée en autonomie se déroule en parallèle des autres activités de classe.

Pourquoi l’iPad et pas l’ordinateur

Cette méthode est totalement applicable dans le cadre de la classe mobile avec des ordinateurs portables. Cependant, comme on peut le voir sur les vidéos, la tablette présente plusieurs avantages.

– encombrement minimum : l’iPad et le cahier du jour grand format cohabitent sans problème sur le bureau de l’élève.

– démarrage instantané : pas de temps de démarrage, tout se fait en un clin d’oeil alors qu’un ordinateur doit démarrer, on doit lui brancher une souris, un casque, lancer le logiciel… l’iPad se manipule à la manière d’un manuel ou d’un cahier.

– l’autonomie : en moyenne, je charge les iPads de ma classe une fois par semaine.

2 réflexions sur “Les dictées en autonomie sur iPad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s