Test de la tablette Kindle Fire 7″

Par défaut

Ça faisait très longtemps que je voulais explorer un plus en profondeur les possibilités d’une tablette Android. C’est chose faite. On m’a gentiment envoyé une Kindle Fire la semaine dernière. Je vais donc vous livrer mes impressions.

Avant toute chose, vous l’aurez remarqué, je ne suis pas expert d’Android (mon truc c’est iOS). Donc il se peut que j’aie raté des choses et surtout si je dis une bêtise, n’hésitez pas à me reprendre.

La Kindle Fire est une tablette 7″ au format 16/9. Autant dire que l’écran n’est pas très grand. Il a cependant une définition correcte. La tablette est un peu épaisse, mais reste assez légère. Elle est très agréable pour lire des livres numériques.

Côté connectique, il y a uniquement un port micro USB, qui, à la façon du port Lightening de l’iPad, permet de synchroniser des documents depuis un ordinateur et de recharger l’appareil.

Je me suis donc lancé à la recherche des apps indispensables pour moi. J’ai presque tout trouvé. Evernote fonctionne très bien, tout comme DropBox. On a également le client Twitter officiel, mais celui-ci est vraiment très mal optimisé dans sa version tablette Android (la lisibilité est vraiment médiocre). On regrettera l’absence de caméra. En effet, il sera impossible de prendre des photos. Pas de micro intégré non plus donc impossible de faire des prises de son.

Ce qui m’a le plus agacé restera cependant la publicité. Ce Kindle bénéficie d’une surcouche Amazon insupportable. L’écran d’accueil, une pub, sous les apps, des pubs, dans la barre de menu un gros bouton « acheter ». Au final, les apps que j’utilise sur iPad sont également payantes sur le store de la tablette. Et pour finir, l’OS n’est vraiment pas fluide.

Reste que cette tablette à un gros avantage sur l’iPad : son prix. Elle coûte tout simplement la moitié du prix d’un iPad mini d’entrée de gamme (159€). À ce prix là il ne faut pas non plus s’attendre à la même finition ou à la même qualité. Son autre bon point c’est sa batterie. Tout comme l’iPad mini, c’est un vrai chameau !

Cette tablette trouvera sa place sans souci dans ma classe même si elle reste beaucoup plus limitée et moins bien finie que l’iPad. Pour tweeter, produire des documents écrits sur Evernote, je pense qu’elle remplira son office. (J’ai également trouvé l’app AB Math, elle servira donc pour les défis maths). Pour la production de documents multimédia ou la recopie d’écran par contre, ou tout simplement pour des apps comme Book Creator ou la suite iWork, elle laissera la place à son cousin l’iPad.

Pour résumer, comme me l’a fait remarquer intelligemment ma chère et tendre, sachez que je vous ai écrit cet article à propos de la Kindle Fire… Sur mon iPad…

7 réflexions sur “Test de la tablette Kindle Fire 7″

  1. Sophie

    C’était Noël avant l’heure chez toi ;-))
    En fait si je résume, c’est pas mal mais y’a des pubs partout.:-(
    C’est moitié moins cher… Mais ça fait aussi moitié moins de choses…;-)))
    Bon, on attend donc les tests suivants sous androïd…c’est quand le prochain passage du père-Noël chez toi??? ;-)))
    À plus !!

  2. C’est rigolo, nous sommes tous deux des grands amateurs des produits Apple, tu viens d’avoir une tablette Android et de mon côté, depuis dimanche, je « m’amuse » avec un « Phablet » Galaxy Note 2.
    🙂 ??? 😦 ???
    Dans la vie, il faut faire des expériences…

  3. Céline Da Silva

    Salut! Ma fille de 10 ans s’est vu offrir la Nexus7 par son parrain. Donc 2 mots pour comparer… C’est une mini tablette (7 pouces). Effectivement, il y a de la pub partout sur Androïd. Enfin, ils nomment ça des « suggestions »… Au final, ça empêche un peu l’intiuitivité de la manipulation parce qu’il faut réfléchir en commercial (choses mises en avant plus que d’autres). Même branchement que l’ipad, niveau connectique. Une webcam mais seulement frontale. Une appli « galerie de photo » mais pas d’appli « appareil photo ». Il faut en télécharger une. Beaucoup d’appli de « chat » de google qu’on ne peut pas supprimer. Donc ce soir, recherche d’une appli « contrôl parental ». D’ailleurs, si vous en connaissez une simple d’utilisation, je suis preneuse. Certains m’ont dit qu’il valt mieux contrôler ma box, j’avoue: ils m’ont parlé chinois!
    Et surtout beaucoup d’applictions en anglais pour l’instant. Je n’ose pas regarder le prix! Pour l’écran, magnifique qualité d’images (sympa pour les films, même si ça n’est pas le rétina), un son limité toutefois. Côté « santé ou écologie », on ne peut rien faire sans connexion. Bref le wifi à fond et de très près vu que l’écran par définition est petit. J’avoue, ça me dérange pour ma fille. Pour conclure, c’est une excellente tablette… pour les adultes. Complètement disproportionnée pour un enfant. Parce que trop commerciale dans son utilisation, trop dépendante d’une connexion, pas assez en français. Et pour une utilisation en classe? Pour mes MS, l’ipad reste la meilleure solution pour sa simplicité, son optimisation du wifi, le grand choix d’applications classées « enseignement ». La tablette gagne aussi sur la mini tablette, question de taille d’écran. Et l’itunes U est une idée géniale!
    Bonnes vacances!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s