Créer et déployer des ressources numériques sur tous types d’appareils et toutes plateformes avec Evernote

Par défaut


Je lisais l’autre jour un tweet qui expliquait qu’avec le numérique, les enseignants allaient pouvoir créer leur ressources… Ça m’a fait bondir. Le sous entendu c’était que derrière, avec les enseignants allaient pouvoir créer leurs propres manuels numériques avec les nouveaux outils.

Bon, le premier truc qui m’est venu à l’esprit c’est quand même ça : vous avez une idée du temps et de la somme de travail que ça prend de faire un manuel ? Numérique ou pas.
Et puis le livre numérique c’est un concept qui m’échappe un peu quand même.

Je vois 2 types de livres numériques :
Le premier c’est un fichier ePub standard, bref du texte et des chapitres. C’est très pratiques quand il s’agit d’emmener plein de bouquins dans sa tablette ou sa liseuse. De ce côté là c’est vraiment extra, surtout que les liseuses, ce n’est vraiment pas cher, ça a une autonomie vraiment très bonne, bref, j’utilise et j’aime beaucoup. Mais là on parle de livres, pas de manuels.
L’autre type c’est le livre interactif, à la manière de ceux que l’on peut créer avec iBooks Author. C’est chouette aussi, on peut insérer des widgets, des images, des animations. Mais j’ai quand même l’impression qu’avec ce format on essaye de réinventer la roue.
Vidéo, images, animations, textes… Pour moi le conteneur numérique le plus simple et le plus logique pour avoir tout ça… C’est quand même la page web.
Surtout que la page internet quel que soit notre matériel, même le plus obsolète, on peut y avoir accès. Alors je ne parle pas d’une page web avec du code et tout hein (j’en suis incapable). Mais l’exemple qui me vient tout de suite à l’esprit c’est la note partagée Evernote. Un lien qui cree une page web toute bête contenant n’importe quel type de ressource (lien, vidéo, PDF) mettre exemple de leçon numérique. Ça ne demande aucune compétence technique de mise en ligne et je trouve que c’est tout aussi efficace.
Alors je vous montre tout de suite comment ça marche !
Création de la ressource (ou plutôt agrégation des contenus désirés)
 
D’abord on commence par créer une note (voilà ma note en question) dans Evernote (version Web, ou PC/Mac pour ajouter plusieurs pièces jointes. Ensuite par simple glissé déposé, vous ajoutez vos ressources (ici j’ai ajouté 1 document Word, un PowerPoint et du PDF).
Vous voulez ajoutez des vidéos ? Votre bonheur existe déjà sûrement sur Youtube ou Vimeo, il suffit dans ce cas d’ajouter un lien.
Besoin que les élèves téléchargent une application ? Même principe, ajoutez simplement le lien.
 

Capture_d’écran_2014-12-04_à_19_37_12

Partager les ressources
On clique sur le bouton « partager » puis « copier le lien public ».
Capture_d’écran_2014-12-04_à_19_37_29
Il ne vous reste plus qu’à partager ce lien mais MON DIEU QU’IL EST LONG !!!! Impossible pour les élèves de le taper correctement dans la barre d’adresse !!!
Ahah, rassurez vous, il y a 2 possibilités super simples !
Pour les PC et Mac : La première c’est le raccourcisseur d’URL. vous rentrez votre adresse à rallonge et il vous sort ça : lc.cx/BwU. Une adresse très courte à taper dans le navigateur de votre choix.
Pour les tablettes : Le deuxième, c’est de générer un QR code que vous afficherez et que vos élèves scanneront. Voici un tuto pour ça.
Tadaaaam ! Vous avez déployé tout un lot de ressources à tous vos élèves sans vous prendre la tête à synchroniser quoi que ce soit.
Conclusion
Alors oui, le manuel numérique c’est beau et puis ça fait écho à notre culture papier. Mais le numérique c’est quand même plus qu’une vague augmentation du réel. C’est une culture à part. Vouloir faire un support qui ressemble au livre mais qui serait numérique… Je ne comprends pas vraiment. Est ce pour se rassurer ?
Je vois venir les trolls par contre « oui mais le livre papier !!!! »
On est d’accord, le livre papier reste INDISPENSABLE et je ne parle pas de le remplacer. Il faut des ressources papier ET des ressources numériques. Par contre l’allègement du poids des cartable c’est un vrai enjeu. Pour le coup, des liseuses seraient les bienvenues (mais là c’est le catalogue proposé par les éditeurs qui pose problème).
En attendant, maintenant vous pouvez déployer tout ce que vous voulez sur n’importe quel outil numérique, de n’importe quelle marque, de n’importe quelle forme, avec n’importe quel système d’exploitation !

13 réflexions sur “Créer et déployer des ressources numériques sur tous types d’appareils et toutes plateformes avec Evernote

  1. C’est drôle, j’imagine que le tweet en question est la citation que j’ai fait d’Yves Cohen à Educatice ?
    Je crois qu’il évoquait cela non pas pour aller aussi loin que la création d’un manuel numérique interactif mais peut-être plutôt des exerciseurs ou ce genre de chose.
    Je ne m’avance pas trop, je n’ai pas tout suivi et son discours ne résonnait pas très bien chez moi.

  2. bgarz06

    Je plussoie 😉
    Pour utiliser également un ENT d’école et un autre de circo c’est très complexe à gérer pour les enseignants et pour les utilisateurs…
    Depuis cette année j’ai un compte Evernote pour tous mes élèves de GS et les parents sont ravis.
    On peut tout mettre sur la même note et ça c’est très appréciable.

    PS : comment arrives-tu à mettre tes docs dans une petite cartouche avec un œil et un icone téléchargement ? Merci d’avance

  3. Et lorsqu’on veut aller un peu plus loin, on va faire un tour du côté de postach.io et on créer carrément un site web… toujours en utilisant Evernote !
    (Astuce qui m’a été indiquée récemment par Lois, que je salue au passage).

  4. Bonjour,
    Un de mes derniers proviseurs( je travaille dans un lycée à l’étranger, maternelle à terminale) avait choqué les troupes en disant il y a 2 ans qu’il n’aurait plus besoin aujourd’hui de manuels pour enseigner sa matière, l’histoire-géo. Après réflexion, je suis d’accord avec lui tant il y a des ressources disponibles et partagées sur internet. Dans cette optique, nous avons décidé d’utiliser une plateforme de création et de partage pédagogique créée au Québec, http://app.challengeu.com que je vous invite à découvrir. Il aurait par exemple été facile de créer ta leçon sur les châteaux-forts de cette façon, le partage en plus grâce au moteur de recherche, les commentaires et le fil de nouvelles. A titre personnel et prfessionnel, j’utilise beaucoup Evernote et tes capsules me servent d’ailleurs souvent à en découvrir de nouvelles fonctions mais c’est parfois austère pour les adultes ( j’essaie d’en démontrer l’utilité auprès de mes collègues) et les élèves. Merci pour ton partage d’expérience.
    Jacky Lepeintre, Lycée Claudel Ottawa

  5. Bonjour,
    peut-être est-ce une allusion à un article publié sur notre blog ? Au cas où, voici une explication… Il faut dans ce cas mettre entre parenthèses la manière d’enseigner en France et remettre mon enthousiasme dans mon contexte d’enseignement. Dans mon établissement (lycée francophone en Turquie), le travail en équipe est obligatoire et nous devons créer tous nos documents car aucune proposition d’éditeur ne répond à nos besoins. C’est un travail colossal effectivement mais qui est le fruit d’années de collaboration et de modifications.
    Donc, lors du passage au numérique (Ipad), nous avons choisi de transformer notre propre matériel déjà créé par notre équipe et pour éviter le « joli pdf », nous avons opté pour des livrets manuels interactifs (faits avec Ibook Author) en travaillant sur la dimension interactive et le travail en autonomie. La différence avec le blog ou le site, c’est que le livret interactif permet de conserver la linéarité que l’on trouve dans un livret papier. Et ce choix aide énormément ceux qui ne sont pas férus de numérique à s’approprier le nouvel outil, tant les profs que les élèves. C’est le choix d’une transition en douceur.
    Salut d’Istanbul et merci pour tout ce que tu partages !

  6. Bonjour Géraldine,
    La solution Ibooks a aussi été envisagée ici à Ottawa mais abandonnée pour les raisons évoquées par François. Nous avons privilégié la plateforme de création et de partage pour éviter d’avoir à exporter/importer des fichiers lourds et pour éviter d’avoir à gérer les droits d’auteurs.

    • Bonsoir jlepeintre, travaillez-vous aussi en équipe avec des progressions communes ? Quelle plateforme utilisez-vous ? De notre côté, nous associons les deux en ajoutant dans nos livrets numériques des liens vers Moodle (qui, du tout, a un aspect bien austère…)

  7. Re-Bonjour,
    Excuse-moi, j’ai oublié de signer avec mon prénom, Jacky. Nous avons testé plusieurs plateformes et choisi ChallengeU. Je connais aussi Moodle, Mia, maintenant Classroom. Notre choix s’est porté pour Challenge U parce que c’est simple pour la création mais aussi pour le partage de contenus entre profs. Créé-toi un compte gratuit si tu veux et regarde comment ça marche. Si tu as des questions, n’hésite pas.
    Jacky

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s