La monnaie intérieure

Par défaut

Ca fait des années que l’idée de mettre en place une monnaie de classe me trotte dans la tête. Je crois qu’en fait ça date de l’époque où j’ai découvert le site, que dis-je, la mine, de Bruce.

Oui mais voilà, la monnaie de classe, c’est délicat. Le rapport à l’argent notamment est assez sensible. Alors, j’ai mûri le truc, discuté avec mes élèves, et finalement nous nous sommes lancés. Je vous explique un peu l’idée.

Le « Gaujacq » et son cours

Notre monnaie s’appelle le Gaujacq (G), elle n’a cours que dans la classe. Autrement dit, elle n’a aucune valeur ne serait-ce que dans la cour de récréation.

Capture d’écran 2015-03-21 à 09.00.56

Le salaire

Le vendredi après-midi les élèves reçoivent un bulletin de salaire sur lequel ils doivent indiquer le métier qu’ils ont effectué dans la semaine sur le tableau de service (responsable des cahiers, des tableaux, des jeux de cour, de l’appel etc…).

Une fois le bulletin complété chaque élève me l’amène pour vérification et un « salaire » lui est versé.

Capture d’écran 2015-03-21 à 08.59.02

Les élèves ont décidé en conseil que chaque métier serait rémunéré de la même façon (soit 15G par semaine).

Je n’ai pas voulu rémunérer le travail scolaire, je me suis basé sur des tâches qui rendaient service à l’ensemble de la classe et qui permettaient l’organisation et le bon fonctionnement de la classe. Néanmoins, j’ai ajouté un « bonus » de 2G lorsque le PDT hebdomadaire est terminé.

Il y a également un bonus en fonction des ceintures de vie de classe.

La caisse maladie

Le salaire étant journalier (mais versé chaque semaine) nous nous sommes mis d’accord que « métier pas fait = métier pas payé ». Logique, mais les élèves m’ont alors posé la question : « Et si on est malades ? »… Ils ont débattu pour au final qu’une élève me demande : « Bon, maître, toi quand tu es malade, ça se passe comment ? ».

Nous avons donc mis en place un prélèvement systématique de 1G par semaine sur le bulletin afin de créer une sorte de caisse maladie. (Là j’avoue que ça m’a scotché quand même).

Les précautions

Pour éviter toute mauvaise utilisation du dispositif, j’ai posé quelques règles.

– Transactions avec la banque (moi) uniquement. Les transactions entre élèves sont sanctionnées d’une lourde amende.

– Tenue d’un livre de compte pour chaque rentrée/sortie d’argent. Là encore, amende en cas de mauvaise gestion (je ne parle pas d’une erreur de calcul hein) si le livre ne correspond pas au montant dans le portefeuille.

Tu travailles quoi avec ça ?

En une semaine, ce dispositif m’a permis de travailler sur la monnaie (Grandeurs & Mesures) de façon plus efficace et beaucoup plus concrète qu’auparavant. Il ne me reste plus qu’à intégrer des centimes.

En plus de ça, je souhaite responsabiliser les élèves par rapport au matériel scolaire. Je vous explique. J’ai la chance dans mon école de pouvoir fournir tout le matériel dont les élèves auront besoin tout au long de l’année. Stylos, règles, équerres, cahiers, portes-vues (sauf trousse et cartable). Le hic c’est que c’est un acquis depuis des années et que parfois les élèves (sans penser à mal) prennent peu de soin de ce matériel. Dorénavant, le renouvellement du matériel devra être payé en Gaujacq.

Alors au final c’est toujours l’école qui paye avec de vrais euros le matériel hein, mais bon, y a un côté responsable dans ce dispositif qui me plait.

Il y a pas mal d’autres détails dont je vous parlerai prochainement. Le dispositif est amené à évoluer bien sûr en fonction es propositions qui pourront être faites en conseil d’élèves.

6 réflexions sur “La monnaie intérieure

  1. Ca m’intéresse ! J’ai les mêmes questions que toi au sujet de la monnaie. Tu n’évoques pas l’aspect chronophage de ce système ; est-ce parce que cela ne l’est pas tant que ça ou est-ce que tu as trouvé une manière efficace de régler ce système ? En tous les cas, toujours autant de plaisir à partager tes expériences et découvertes ! Merci !
    Nathalie

    • Si ce n’est la fabrication des billets, ça prend assez peu de temps. Et puis tu gagnes du temps sur le travail de la monnaie, puisque tu n’es plus obligée de le mettre dans la programmation sur une période spécifique puisque tu la travailles tout le temps. L’équilibre me semble intéressant. A voir sur le long terme.

  2. Je l’avais instaurée il y a qqs années. Certains anciens élèves m’en parle encore.
    Je tamponnais le verso des billets pour éviter la fausse monnaie (j’en ai eu!!).
    Et je faisais un marché une fois par mois : j’avais mon stand avec comme toi des articles scolaires, mais les élèves aussi ouvraient boutiques avec des babioles de chez eux (je faisais un tour rapide pour être certain que c’était des babioles).
    Un bon souvenir pour tout le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s