Comment je me suis retourné le cerveau pour créer un magazine de classe en ligne

Par défaut

Il y a quelques temps, lors d’une formation, on m’a parlé de magazine de classe en ligne. J’ai adoré l’idée et j’ai été admiratif du travail du collègue qui a présenté son projet.

J’ai donc voulu me lancer à mon tour. Mais, à ma grande surprise, je ne me suis pas du tout retrouvé dans l’outil en ligne proposé. J’ai trouvé ça lourd, fermé, bref, pas top. Sauf que voilà, mes élèves s’étaient déjà lancés dans la rédaction de leurs articles et étaient complètement emballés par l’idée… J’avais pourtant testé l’outil qui me paraissait tout à fait utilisable. Mais quelques bugs de sauvegarde et autres lenteurs plus tard j’ai je té l’éponge.

Il fallait donc que je trouve une solution utilisable avec des tablettes, de préférence avec possibilité de travailler à plusieurs en même temps et avec des options de partage (bah oui, faut bien publier) simples et efficaces.

J’ai pensé aux nouveaux templates de Pages ou un bon vieux Google Doc… Mais rien ne me satisfaisait. Alors je suis reparti à la base : un magazine en ligne oui, mais quel est le cahier des charges ?

  • Agréger les travaux et articles d’élèves
  • Possibilité d’insérer du contenu multimédia
  • Publication en ligne

Partant de ce constat, j’ai tenté un mashup d’applications. J’ai utilisé Padlet et Evernote.

Evernote pour la rédaction des articles (avec photos) et Padlet pour agréger tout ça de façon collaborative. Et quel soulagement, ça a marché !

Voici donc en quoi à consisté la démarche.

Dans un premier temps, après la sélection des rubriques et la répartition des articles, les groupes d’élèves on écrit dans Evernote. J’avais préparé un carnet « Magazine » dans lequel il pourraient créer leurs notes.

Capture d’écran 2015-11-17 à 17.57.32

Une fois que les articles ont été terminés, direction Padlet. J’ai créé un tableau vide, puis je l’ai partagé à mes élèves grâce à la fonction de QR code intégré (projection du code sur le vidéo projecteur et scan par les élèves). Le code les a renvoyés directement sur le Padlet. Ils n’avaient plus qu’a taper sur un emplacement, mettre un titre et copie le lien public de la note Evernote correspondant à leur article.

Et voilà, le tour était joué. Alors c’est sur que visuellement ça n’a plus grand chose avec un magazine traditionnel. Mais au final les fonctions remplies par le Padlet (cliquez pour voir le résultat) sont les mêmes.

 

5 réflexions sur “Comment je me suis retourné le cerveau pour créer un magazine de classe en ligne

  1. Bonjour François et félicitations pour le mix. Le résultat est remarquable avec un petit coup de zoom. J’utilise déjà Padlet pour un projet rédaction avec mes CP-CE1 et CE2: A partir d’une image choisie en classe chaque élève volontaire écrit chaque lundi un petit texte sur cette image depuis son domicile et je modère la publication en direct depuis le mien (http://www.netvibes.com/ecoledecahuzac#Redaction_a_la_maison) De nouveaux horizons se profilent donc, avec Padlet pour la fin de l’année c’est top! Merci beaucoup…

  2. Hello François
    Je vois avec plaisir que tu continues à expérimenter dans ton « deuxième Sud-Ouest » 🙂

    Je suis curieux : d’où vient le mot « Francomations » ?

    As-tu essayé également un journal-papier ? Une feuille A3 photocopiée recto-verso pliée en deux donne un « 4 pages » A4 et il est facile de créer une maquette avec Pages ou Word. Les élèves adorent tenir entre leurs mains « leur journal » et il suscite souvent l’intérêt et l’étonnement des membres de leur famille et de leur connaissances, y compris les autres élèves de l’école et le personnel de l’établissement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s