Star Wars, BB-8 et les figures planes en géométrie

Capture d’écran 2016-04-15 à 09.34.07
Par défaut

Dans un précédent article, j’évoquais le coding ou programmation informatique à l’école. Pour faire court, je vous disais mon avis sur la question, à savoir que le coding n’a d’utilité que s’il s’intègre aux apprentissages de l’école primaire de manière transversale. En gros, coder : oui mais pas coder pour coder.

Aujourd’hui je vous propose une séquence de géométrie qui mets en jeu la programmation mais aussi la robotique.

Mon objectif dans cette séance, est d’utiliser le petit robot BB-8 (personnage du nouveau Star Wars) pour travailler des notions de géométrie. La grosse plus value que je vois dans l’usage du robot c’est qu’il permet un passage à l’abstraction simple et efficace pour des notions géométriques très très abstraites.

Je situe ma séance en milieu/fin de cycle 2.

Vous êtes prêts ? Alors à vos sabres laser !

Pour cette séance j’ai utilisé l’application Tickle (iOS – gratuit) qui s’apparente pas mal à Scratch. L’idée c’est de programmer un certain nombre de commandes pour faire réaliser un parcours à BB-8.

IMG_0022.jpg

Dans la colonne de gauche on a les actions possible par BB-8 ainsi que des conditions (par exemple, en cas de collision on peut demander au robot d’effectuer une action spécifique).

On fait tout simplement glisser les blocs dans la partie droite de l’application et on peut ainsi donner une suite de consignes à notre petit drône.

La consigne demandée aux élèves est dans un premier temps assez simple. Nous avons réalisé un parcours en forme de carré (je ne leur ai pas précisé comment le construire). Il leur faudra ensuite créer un programme de déplacement qui permette à BB-8 de suivre ce parcours et donc de faire un carré.

L’avantage avec cet usage c’est qu’on teste, on ajuste. « Là, il est allé trop loin », « là il faut qu’il tourne » etc… On fait donc émerger que les 4 distances où BB-8 roule doivent être égales et qu’il doit tourner à 90° à chaque angle (on aborder de façon concrète les angles droits).

IMG_0023.jpg

Le programme ainsi construit reflète donc toutes les propriétés du carré (abordées au CE1 et au CE2), à a savoir que ses 4 côtés sont égaux et qu’il possède 4 angles droits.

Ensuite, on peut décliner le principe de bien des façons. En utilisant les contrôles de répétition on peut faire émerger la formule du calcul du périmètre du carré.

IMG_0024.jpg

Il apparait clairement que si on répète (donc multiplie) 4 fois le parcours d’une distance égale à un côté (avec les rotations) on obtient le même parcours final.

On peut également travailler sur d’autres formes plus complexes, sur les agrandissements et réductions… Bref y a de quoi faire !

Alors oui, on n’est pas obligé d’utiliser un drône pour travailler ces notions (je l’ai fait pendant des années), mais je pense que vous conviendrez comme moi que ce n’est pas toujours évident pour nos élèves d’appréhender des concepts aussi abstraits. Je vois cet usage comme un levier de différenciation très intéressant. son seul défaut c’est qu’il nécessite un peu de matériel, mais le smartphone du maître Jedi peut suffire pour utiliser l’application.

Que la force soit avec vous !

PS : j’en profite pour vous encourager à aller voir de site de #DéfiDrone  qui recense une multitudes de bonnes idées pour l’usage des drônes en classe.

Nouveau look et chaîne Youtube !

Capture_d’écran_2015-05-05_à_17_16_15
Par défaut

Salut à tous,

Vous l’aurez remarqué, sicestpasmalheureux.com s’offre un nouveau look ! Il était temps ! L’ancien datait du tout début.

Outre cet aspect esthétique, vous trouverez dans la barre latérale, des boutons pour suivre « Si c’est pas malheureux » sur les réseaux sociaux.

J’ai également ajouté un bouton « Youtube » qui vous renverra à une toute nouvelle chaine sur laquelle j’ai stocké les vidéos « Explique-moi encore » pour les révisions (merci @Edouardvince pour l’idée). Alors n’hésitez pas à vous abonner à cette chaîne et à la partager !

Le site http://www.expliquemoiencore.com restera encore ouvert quelques temps, le temps que la migration se fasse. Je conserve également les vidéos sur Vimeo (au cas où vous les auriez intégrées quelque part).

Pour être un prof sans papier !

Par défaut

paper-sony

A-t-on vraiment besoin de papiers, cahiers et autres feuilles pour organiser son travail d’enseignant ? C’est la question que je me pose depuis plusieurs années. Je crois avoir une partie de la réponse et je vais vous l’exposer dans cet article.

Voilà maintenant plusieurs années que je dis souvent que mon cartable, c’est ma tablette. Chez moi vous ne trouverez pas d’étagères remplies de classeurs et autres supports papier pour une raison simple : je n’en ai pas, et ne ressens pas le besoin d’en avoir.

Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas de ressources à portée de main, mais s’il y a un truc que je déteste c’est fouiller dans des papiers. J’ai l’impression de perdre du temps. Lire la suite

Astuce : Imprimer à l’école depuis chez soi !

Par défaut

Encore une idée saugrenue ? Pas tant que ça. Je vous explique le pourquoi du comment.

Lundi, journée de rentrée après les vacances de Noël, j’arrive, comme chaque lundi environ 1h15 à l’avance pour tout mettre en place afin de bien démarrer la période ainsi que la semaine.

Cela implique pas mal d’impressions :
– les plans de travail périodiques
– les bons de commandes/PDT hebdomadaires
– les fiches élèves pour les dictées négociées
– les listes de mots outils pour mes CE1
– Les dictées négociées pour les CE2 etc…

(Oui, je sais, moi aussi j’aimerais pouvoir mettre tout ça sous format numérique et ainsi faire une belle économie de papier supplémentaire mais bon, pour le moment ce n’est pas possible…)

Donc j’imprime tout ça et voilà qu’entre ça, répondre au téléphone, mettre de l’ordre dans les affichages (etc.) arrive l’heure d’aller accueillir les élèves.

Et là, je me suis dit :  « Pffff… Si j’avais pu lancer l’impression depuis chez moi hier soir, j’aurais gagné un temps fou… ».

Je me suis donc mis en quête d’une solution pour imprimer à l’école sur mon photocopieur depuis chez moi. Lire la suite

[MàJ] Skitch : le top de l’annotation

Par défaut

[MàJ] Je fais une petite mise à jour de cet article pour 2 raisons. La première c’est que j’ai souhaité rajouter une vidéo d’une élève en train de réaliser une tâche avec Skitch de A à Z. La deuxième c’est qu’Evernote intègre maintenant directement l’outil Skitch dans son application. Avec l’app iPad, si vous avez une image dans une note, en tapant dessus, vous pouvez directement l’annoter sans avoir à passer par l’app Skitch. Le gain de temps temps est appréciable.

Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle application très pratique. Elle répond au doux nom de Skitch, elle est multiplateforme et cerise sur le gâteau, elle est complètement gratuite.

Qu’est-ce donc que Skitch ? Et bien, c’est une application qui va vous permettre de faire des annotations de manière très simple sur des images. Lire la suite

Organiser ses notes efficacement dans Evernote

Par défaut

Evernote Camera Roll 20131110 101211

Plus le temps passe et plus Evernote prend le pas sur Dropbox dans mon utilisation du Cloud. Je me rends compte que j’ai 12Go de données dans Dropbox mais que j’ai oublié les 3/4 de ce qu’elles concernent. Partant de ce constat j’en déduis que le rendement de mon classement n’est pas bon puisque j’ai, certes, beaucoup d’informations, mais peu de visibilité.

Jusqu’à il y a peu, j’utilisais énormément les carnets dans Evernote pour reproduire en quelque sorte ce schéma d’arborescence qui m’est si familier. Mais après un bon paquet de lectures passionnantes et de retour d’utilisation d’Evernote j’ai décidé de réduire drastiquement le nombre de mes carnet. En effet je suis passé d’une trentaine de carnets à seulement 5 (je ne compte pas les carnets partagés cependant car ils me servent à la gestion du compte classe et à des travaux collectifs avec des collègues).

Voici donc quelques astuces pour rendre votre utilisation d’Evernote plus productive.

Lire la suite